La gestion de l’eau n’est pas une compétence départementale !

La gestion de l’eau n’est pas une compétence départementale !

Lors de la session du Conseil départemental de décembre dernier, le président a présenté un rapport prévoyant la création d’une unité de
traitement de l’eau sur le réservoir de Grosbois. Le Président et sa majorité, en agissant ainsi, dépassent largement le champ des compétences de notre collectivité, alors que la loi a confié la gestion de la production et de la distribution d’eau potable aux communes et intercommunalités. Surtout, ils agissent sans respecter l’avis des acteurs locaux, comme le syndicat mixte du barrage de Chamboux, qui s’était exprimé défavorablement sur ce projet. Comme le rappelle régulièrement le président du Conseil départemental : informer
sans prendre en compte l’avis des partenaires n’est pas se concerter !

La ressource en eau est vitale, et sa préservation doit être au coeur des préoccupations de tous, c’est une évidence, particulièrement alors que le changement climatique accentue les inégalités territoriale. Mais cela ne doit pas se faire sur un fond politique nauséabond qui voudrait opposer la métropole dijonnaise et le reste du Département. Les acteurs locaux sont plus que compétents pour traiter cette question, les structures de concertation existent et le Conseil départemental doit rester à la place qui est la sienne.

C’est pourquoi nous avons voté contre ce projet en décembre et, face à l’absence de réponse de la majorité départementale à nos interpellations, avons déposé un recours pour demander l’annulation de la délibération concernée. Les sommes en jeu ne sont pas minimes : il s’agit de plusieurs millions d’euros qui pourraient être utilisés à bien meilleur escient selon nous !

 

Tribune publiée dans l'édition d'avril 2021 du magazine départemental.

Tags: 

Pour nous contacter

03 80 27 39 90


Secrétariat du Groupe des Forces de Progrès du Conseil départemental de la Côte-d'Or
19 boulevard de Brosses
21000 DIJON

           


Aller en haut